LES MAYAS

UNE CIVILISATION DANS L'UNIVERS

Les cités Mayas à l'époque et maintenant

reconstitution en 3D

-
00:00 / 00:00

ANIMATION EN 3D QUI MONTRE LA RECONSTITUTION DE 3 CITÉS MAYAS AVEC SES COULEURS ORIGINALES, DÉVELOPPÉES D’APRÈS LES PLANS ET LES ESQUISSES DE LINDA SCHEELE, ENTRE AUTRES

  • 200- 250 pièces à découvrir à travers une scénographie immersive 
  • pour la première fois en europe: la mystérieuse pierre tombale du roi pakal dans son mausolée reconstituée en 3d 
  • Une animation 3D-RECONSTITUTION DES CITÉS MAYAS 
  • LES REPRODUCTIONS FIDELES DES CODEX MAYAS (DE PARIS, DE MADRID, DE DRESDE) DONT LES ORIGINAUX N’ONT JAMAIS ÉTÉ RÉUNIS DANS UN MÊME ESPACE
  • UN VOYAGE VIRTUEL à CHICHEN ITZA, DÉVELOPPÉ D’APRÈS LE MATÉRIEL HISTORIQUE ET ARCHÉOLOGIQUE
  • le marché maya à découvrir et/ou acheter du chocolat, du tabac et DE L'ARTISANAT MAYA 

 

     Une exposition d'art IMMERSIVE  modulable selon les espaces 

Cette exposition créée à la rencontre de l’art ancien et le numérique ouvre soudain une immense fenêtre pour découvrir une civilisation ancienne d'une manière nouvelle, pour voir en temps réel ce que les scientifiques ont découvert après des années d'investigations.

À découvrir  l'impressionnante architecture maya alignée sur le  mouvement des planètes, les énormes pyramides édifiées sans roues, la traction animale et les énormes pierres parfaitement taillées sans utiliser d'outils métalliques. Le besoin intrinsèque des Mayas de noter, de s'inscrire par la peinture et les reliefs sur les vases, les murs, les peintures murales, les stèles avec les informations sur leur histoire, leurs connaissances en astronomie, mathématiques, ingénierie, agriculture sont surprenantes. Comme si les Mayas savaient que rien n'est éternel et que leur grande civilisation qui a mystérieusement gagné une bataille contre la jungle hostile, déclinerait un jour. Comme s'ils étaient pressés de transmettre leurs découvertes et connaissances qui surprennent tellement qu'ils incitent à croire que quelqu'un d'autre les a aidés à être si proches  avec l'Univers.

 

AR technologie

 

 Extrait de la vidéo d'Anna Blume. Photographing Maya Vases. Intervew with Justin Kerr.   

 

LA CÉRAMIQUE AVEC DES PEINTURES ET GLYPHES QUI RACONTENT LES HISTOIRES SUR LA CRÉATION DU MONDE D’APRÈS LES MAYAS, LES DIEUX ET L’INFRAMONDE, l’ARISTOCRATIE, LE QUOTIDIEN

 

 

La technologie de la Réalité Augmentée aidera le visiteur à déchiffrer le contenu de la peinture en temps réel, au-delà de la beauté de l'œuvre d'art elle-même présenté dans la salle de l'exposition. 

 

 

 

 

 

 

 

LES PRECIEUX VASES D’AH MAXAM, L’ARTISTE ET LE SCRIBE DE LA DESCENDANCE ROYALE MAYA, LE SEUL ARTISTE DE LA CIVILISATION CONNU AUJOURD’HUI.

Les originaux sont conservés dans THE ART INSTITUTE OF CHICAGO et ne sortiront pas du musée en raison de  son état très fragile, notamment du Vase des Seigneurs Dansants.

 

 

 

 

3 VASOS ORIGINALES AJ MAXAM.JPG

Cette exposition créée à la rencontre de l’art ancien et le numérique ouvre soudain une immense fenêtre pour découvrir une civilisation ancienne d'une manière nouvelle, pour voir en temps réel ce que les scientifiques ont découvert après des années d'investigations.

 

 

L'exposition présente les fragments des  3 codex Maya et met particulièrement l'accent sur le codex DRESDE, considéré comme un document clé pour le déchiffrement des hiéroglyphes Mayas et pour l'étude de l'astronomie, de la cosmologie et de la chronologie de cette civilisation énigmatique.  

Une nouvelle lecture du codex  Dresde Page 24, la «Préface»  de la Table de Vénus, a été annoncée en 2016 et révèle une incroyable innovation astronomique Maya du 10ème siècle liée à la période synodique de Vénus.

 

Le visiteur aura de la chance de voir le Codex de DRESDE réalisée sur le papier amate, comme l'original exposé sur deux bandes d'une longueur totale de 3,56 m entre des plaques de verre dans le trésor de la bibliothèque de Dresde, en Allemagne. Cependant, ce document présente malheureusement de graves pertes d'images et de textes. L'équipe  « MAYA 3D Reconstitution »  a relevé le défi de présenter au visiteur de l'exposition LES MAYA- Une civilisation dans l'Univers le  Codex DRESDE reconstitué en 3D, en éliminant les pertes d'images et de textes.

 

Un des trésors de l'exposition LES MAYA- Une civilisation dans l'Univers est la reproduction fidèle à l'originale du masque de jade du souverain maya Pakal, jamais exposée en Europe. Le masque de Pakal fut découvert dans le sarcophage du souverain. Des milliers d'années durant, le jade fut un symbole d'amour, de vertu en même temps qu'il était un signe extérieur de statut social. Le jade est la pierre précieuse de prédilection des Mayas bien au-dessus de l’or.    

 

POUR LA PREMIÈRE

FOIS  EN EUROPE

 

VR HALL

 

UN VOYAGE VIRTUEL dans le MONDE MAYA DEVELOPPÉ D’APRÈS LE MATERIEL HISTORIQUE ET ARCHEOLOGIQUE 

La reproduction du mausolée du roi Pakal crée exceptionnellement pour  cette exposition est un résultat de travaille de l’équipe de l’archéologue, 

sculpteur et muraliste mexicain Luis Antonio Echeverria Villalobos et de l'équip de designers 3d Le sculpteur a livré un travail de précision  impressionnant pour  cette exposition en reproduisant le sarcophage du souverain Pakal avec  sa fameuse pierre tombale appelée « l’astronaute de Palenque » qui évoque tant de mystères  et controverses dans le milieu des scientifiques, historiens et archéologues. La pierre tombale  possède une sculpture sur toute sa surface qui laisse  perplexe tous les experts par ce  qu’elle révèle.  

La seule reproduction du sarcophage et de la énigmatique pierre tombale d’une dimension extraordinaire de 3m80 par 2m20 qui pesant 5 tonnes n’est visible que dans le musée de Palenque car l’original a été définitivement scellé pour une raison de  conservation sur le site archéologique. En effet, c’est la deuxième réplique aux dimensions originales de la pierre tombale unique au monde  exécutée avec  l’exactitude de la reproduction de  l’originale, découverte  sur le site archéologique de Palenque dans la Pyramide des Inscriptions en 1952. La première n’a jamais sortis et probablement ne sortira pas du Mexique. 

 

LA CRÉATION VISUELLE  DE L’ÉQUIPE DE  DESIGNERS 3D QUI

A EFFECTUÉ LA RECONSTITUTION 3D DU MAUSOLÉE DU ROI PAKAL AJOUTE À LA REPRODUCTION EN SCULPTURE DE LA TOMBE  UNE AMBIANCE RÉALISTE ET INVITE LE VISITEUR À UN PARCOURS IMMERSIF AUTOUR DU MAUSOLÉE QUI LUI PERMET DE  DÉCOUVRIR PERSONNELLEMENT, SANS ÊTRE GUIDÉ, LES ÉNIGMES DE LA FAMEUSE PIERRE TOMBALE

 

Il est diplômé en archéologie par l’Université de Vera Cruz et d’une maîtrise en architecture avec spécialisation en conservation et restauration des monuments par l'École nationale de conservation, restauration et muséologie « Manuel del Castillo Negrete » à Mexico.

Il est professeur de recherche C à l'Institut national d'anthropologie et d'histoire, délégation de Tamaulipas depuis 1997, travaillant particulièrement sur la région « Tamaulipeca Huasteca ».

Il a été consultant à l'UNESCO pour lutter contre le trafic illicite des biens culturels, en Amérique centrale et dans les Caraïbes, et consultant du Bureau des services du projet des Nations Unies pour la gestion du patrimoine culturel.

Il est également fondateur et directeur du « Mexican Archaeology Network » et membre du comité de rédaction

du Journal « of Texas Archaeology and History ». Il a publié 7 livres et plus de 50 articles scientifiques et de sensibilisation sur des sujets allant de la conservation des monuments du droit archéologique et historique et de la protection du patrimoine culturel, Paléo génétique, Études des Momies, Archéologie Huastèque, chasseurs cueilleurs et art rupestre , entre autres sujets. Comme autres activités, il a fouillé et restauré la colonnade nord du site maya de Chichén Itzá , le Groupe Arroyo à Mitla, Oaxaca, la pyramide de Tammapul à Tamaulipas. Au cours des 20 dernières années, il a dirigé plusieurs projets de recherche et de sauvetage archéologique à l’INAH Tamaulipas Centre ainsi que la conception et l'écriture du Musée de la culture Huastèque à Tampico, la salle d'Archéologie du Musée régional d'histoire à Ciudad Victoria et la salle des peuples autochtones du Musée du Nord-Est à Monterrey.

 

GUSTAVO A. RAMÍREZ CASTILLA - CONSULTANT SCIENTIFIQUE  DE L'EXPOSITION

" le secret des mayas":

LA PREMIÈRE PRÉSENTATION DE L'EXPOSITION-EXPÉRIENCE À LA COUPOLE/BORDEAUX-FRANCE EN 2018  

 EN COLLABORATION AVEC

 CONTACT

pour accueillir l'exposition dans votre ville, salle ou musée:

ORBIALIS@GMAIL.COM

© UAB Orbialis 2018-2019